Jour 65

Comment faire entrer le ciel dans une bouteille ?

Aujourd'hui j'ai été très affaibli, vraiment. Ça m'a fait douter quelques instants de la décision de m'engager dans ce traitement. Peut-être ce regain d'énergie était-il une sorte de sursaut comme ce qui arrive souvent aux personnes qui vont mourir dans les quelques heures suivantes ? Mais j'ai pris une décision basée sur l'intuition profonde : je ne peux pas me tromper. Sinon, si tu ne vois pas de "Jour 66" demain c'est que le jeu est terminé ! 😉

Je voudrais essayer d'expliquer un ressenti, mais je ne suis pas certain d'y parvenir. L'esprit, que nous appelons aussi "autoconnaissance" en raison de sa propension à demeurer dans une parfaite conscience des phénomènes en leur vraie nature (je ne parle donc pas du mental seul) est pur, vaste, lumineux et sans limite. Comme le ciel. Tel est mon esprit en sa base. Tel est le tien. Je suis libéré lorsque je demeure dans cette conscience. Mais sans cesse sonne le rappel du corps souffrant et malade de Navjeet. C'est encore pour l'instant une dualité car je ne parviens pas à reconnaître la vastitude de l'esprit dans ce petit corps. C'est comme s'il fallait faire entrer tout le ciel dans une bouteille ! Je sais que cela est stupide car l'espace est partout, à l'intérieur, à l'extérieur et même dans la matière de la bouteille ! Il n'y a rien à faire pénétrer où que ce soit. Seulement se détourner de l'erreur, l'ignorance de base. J'ai l’impression que sur le Sentier, cela constitue le plus gros et le dernier obstacle, et que si je le surmonte objectivement, je pourrais guérir Navjeet en moins d'une minute ! Ou bien changer d'incarnation en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Ou encore me rendre dans "le pays d'où on ne revient pas"... 🙂 Alors là, et quoiqu'il en soit, ce serait l'Union, la Grande Félicité, le Nirvâna, la Cessation des souffrances, de la peur, de la misère... ou toutes autres appellations romantiques (mais censées) que nous donnons à ce retour final au Réel.

C'est là que les spiritualistes me font carrément chier, car la spiritualité en-dehors de la matière c’est du grand pipeau !

Bon, si tu n'as rien compris, ce n'est pas grave. C'est déjà trop tard et la Vie continue...

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *