Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 330

Jour 330

Grâce aux corticoïdes, j'essaie de me sevrer progressivement de la morphine. Mais ça ne fonctionne pas bien. J'ai des décharges nerveuses moteurs dans tout le corps comme une sorte de démangeaison intérieure permanente (difficile à décrire), et la nuit cela m'empêche de dormir. Je suis obligé de bouger en permanence. Je ne sais pas quoi faire. Autrefois, cela m'arrivait parfois et j'allais faire du yoga jusqu'au petit matin, mais actuellement ce n'est pas possible au vu de mon handicap. Me voici bien déconcerté.

Hier, Patrice est venu me rendre visite. C'était sympa, d'autant que je suis seul en ce moment, Élodie étant partie en formation. C'est chouette d'ailleurs pour elle, ça lui fait de vraies vacances, c'est tellement dur de s'occuper de moi. Patrice est dans une sorte de sacerdoce, dans le bon sens du terme, il essaie d'aider ou d'apporter du réconfort à une personne chaque jour, un peu en tant que Bodhisattva. Et il semble que je fasse partie de la liste... 😉 Ça ne me plaît pas mais ce n'est pas si important. C'est une attitude tellement pure et saine.

Un monsieur est là pour installer la fibre chez nous. Nous allons enfin pouvoir utiliser internet correctement au lieu de ramer sur les ordis avec une connexion en fin de boucle (c'est la campagne). C'est un gros travail car le boitier d'arrivée est de l'autre côté de la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.