Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 311

Jour 311

J'ai proposé aux élèves de les rejoindre à la fin du cours du lundi soir pour chanter et partager en cette fin de saison. C'était un challenge, surtout pour le chant car je ne savais pas si je serais capable d'aligner deux syllabes sans étouffer ou tousser. Mais ça c'est bien passé. Quelle joie de les retrouver ! Je sais que ma maigreur a dû les choquer. Après quelques pleurs d'émotion, nous avons chanté accompagné par mon harmonium indien l'Adi mantra, un mantra de guérison, le Gayatri mantra, puis partagé des tisanes, des petits gâteaux et du chocolat.

Je redoutais un peu d'être déconnecté d'eux mais ce ne fut pas le cas. Toutefois, nous étions peu nombreux et ça m'a étonné. Des élèves ont eu des empêchements et se sont excusés de ne pouvoir participer. Je me rends compte par ailleurs que si je n'arrive pas à reprendre les cours à la saison prochaine, leurs chemins vont continuer sans moi. Je ne sais si cela est souhaitable ou pas. De toute façon, à quoi cela servirait-il de chercher à maintenir des relations artificiellement ? La question se pose donc de savoir s'il est juste que je reprenne un jour les cours ou pas. J'avoue qu'en ce moment cette situation ne m'incite pas à produire des efforts en ce sens. Lorsqu'on veut se cantonner à des relations authentiques et nourrissantes de part et d'autre, il est vrai que notre réseau relationnel tend à se réduire drastiquement.

Quand notre vie est en jeu, quelque soit notre âge, il est urgent d'abandonner toute forme d'attachement. C'est ce que font beaucoup de gens mais souvent il leur reste des domaines où ils n'y parviennent pas complètement, comme par exemple l'argent, la famille, le look, un objet... C'est ce qui fait que leur mort part en vrille et qu'ils se retrouvent dans une nouvelle incarnation émaillées de situations intérieures et extérieures défavorables. Oui, il faut tout abandonner. Le Réel n'offre pas d'autre choix. Rien n'est plus joyeux et spacieux que d'être détaché de tout. C'est la vraie liberté par laquelle il n'y a plus qu'à se laisser porter par le Jeu Magique de l'Univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.