Jour 115

"L'impuissance sexuelle n'est pas si grave

Il y a La Pilule de toute façon

L'impuissance à aider un être

Qui en a besoin et le demande

Est triste et terrifiante

Et il n'est pas de pilule pour cela

Alors élève ta conscience

Et ouvre grand ton cœur

Et dans cet ordre s'il te plaît"

 

Aujourd'hui, Yvan, un Medecin'Gong Player, et surtout un frère, est venu nous rendre visite. C'était chouette et je lui en suis très reconnaissant. Nous avons abordé beaucoup de sujets et refait le monde. Puis il est resté manger le soir. Nous nous sommes goinfrés de pâtes au gruyère gingembre oignons (je n'ai pas le droit normalement...) et bu un peu de vin. J'aime passer "en mode tribal" et braver les convenances. Je conçois difficilement le partage avec ceux qu'on aime autrement qu'en tant que Viking ! 😉

Cette journée m'a pourtant épuisé et le soir je n'étais pas bien du tout. Un des sujets que nous avons abordé est quelque chose qui me tient à coeur : cette humanité vit et survit grâce aux gens gentils. La majorité des gens qui vivent sur cette planète sont simplement gentils, aident les autres, sont polis et maintiennent une certaine civilité. C'est un constat pointé notamment par Matthieu Ricard et je m'accorde avec ça. Je pense que si nous faisons partie de ces "gens gentils", nous sommes très facilement choqués et affectés par la violence, la haine, les meurtres, la méchanceté et le cynisme qui se manifestent régulièrement autour de nous, dans les médias, sur les réseaux sociaux, etc. Même quand cela ne nous concerne pas directement. Nous n'arrivons tout simplement pas à comprendre. Accepter, passe encore, mais comprendre est très difficile. Enfin, je crois que si on s'accorde avec la gentillesse, le monde est perçu autrement, et toute cette négativité, qui ne cesse de croître actuellement, devient anecdotique. Et je crois aussi que ce sont les "gens gentils" qui tiennent le monde et font que l’Humanité n'a pas encore disparu.

Je vous parle souvent du "Cœur brisé du Bodhisattva", image qui en déçoit plus d'un quand il fantasme et compte sur une "carrière héroïque de sage sauveur". Je crois que nous devons nous réconcilier avec ce fait d'être choqué et de trouver la méchanceté insupportable. Nous devons accepter d'avoir le cœur brisé par cela car c'est notre tendresse, notre vulnérabilité et un préalable à des pensées et des actions justes et bienveillantes.

Et si tu vis cela, ne pense pas que tu es malade, traumatisée ou anormale ! Tout va bien. 😉

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *