Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 213

Jour 213

Le challenge du moment est d'essayer de me réapproprier mon corps, de parvenir à l'habiter vraiment, retrouver par exemple le plaisir de s'étirer ou bien celui de faire un effort physique. Mais il faut compter avec la douleur. Elle gâche tout en fait. C'est vraiment compliqué.

On devrait toujours ressentir qu'un corps physique est une bénédiction, un moyen exceptionnel de vivre par le plaisir cette étonnante faculté qu'a l'Univers de faire sa propre expérience à travers une individualité. Je le répète sans-cesse : on ne peut pas demeurer dans l'esprit seul, fusse-t-il illuminé de la Claire-Lumière. C'est pour moi une forme de fanatisme spiritualiste tout aussi vil que celui du matérialisme. Mais je n'ai pas envie de philosopher sur la chose. La réalité est là : je veux me réapproprier ce corps, j'ignore comment procéder, mais je le veux. Finalement, un tel désir n'est-il pas une sorte de "narcissisme sacré" ? Sacré, parce qu'il restaurerait le fonctionnement naturel et holistique de l'être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.