Aies confiance

S’enfermer dans les rituels magnifiques et interminables ne garantit nullement que tu aies confiance en ta propre nature de bouddha mais signe parfois la folle croyance que l’au-delà de toute causalité procède d’une cause.

Marcher le dos courbé ne garantit pas que tu sois humble mais la cyphose te guette !

Exécuter nombre tormas et tsa-tsa ne fait de toi ni une cuisinière, ni un sculpteur, ni un bouddha.

La Voie est large comme l’Univers, longue comme l’Univers. L’esprit en sa réalité primordiale est de même. Il en est ainsi pour qui se tient, bien aise, en l’état naturel, danse vajra de la coémergence.

Ne crains pas le dépouillement(*). S’il paraît âpre et difficile, c’est justement parce qu’il te met en face de tout !


(*) Dépouillement : action de se débarrasser des poux tels que craintes, espoirs, croyances, intentions, certitude, attentes… (Source : « Le petit Navjeet Illustré »).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *