Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 411

Jour 411

Je constate que j'ai du mal à écrire régulièrement. Ce sont les commentaires qui me manquent alors qu'ils me stimuleraient. On nous a donné plein de bois. Avec l'hiver sans électricité organisé par les abrutis qui nous gouvernent, c'est une bonne nouvelle. Claire, shaman de son état, est venue passer deux jours chez nous. Vu comme je dors, je ne l'ai pas beaucoup vue. Mais ça va. Patrice vient me rendre visite cet après-midi. Et demain, à nouveau chimio. Ma parole, ça ne s'arrête jamais ?!?

Les expériences de Claire-Lumière sont désormais presque continues. Je pense que je suis sur la bonne voie. 😉

Toi aussi, tu peux vivre ça. Seulement il faut t'y coller tout de suite car la vie est courte et la mort frappe parfois soudainement. Les amis, parents, amantes et amants défilent dans notre vie comme des oies sillonnant le ciel jusqu'à plus trace. Perdue dans la sombre nuit de ton auto-confusion, éblouie par les miroirs aux alouettes du samsara, ne cherches-tu pas une lampe ?

Elle est claire la lumière de qui tu es. Pure et vide aussi. Là est le repos éternel, la joie muette de la Terre Mère de toutes les terres fugaces. Elle est lumineuse la clarté de qui tu es. Consolante et nourrissante aussi. Là est le domaine de la conscience éveillée et du frémissement immobile, de l'amour sans contours ni conditions.

5 Comments

  1. Justine

    Nous sommes plusieurs à te lire chaque jour, comme un rappel à la clarté originelle. Merci de continuer même moins régulièrement, même si nous ne commentons pas, de nous partager l’infini possibilité d’être en relation avec la clarté lumineuse a chaque instant.
    ️✨

  2. attia-tuloup

    Je te lis aussi, j’attends tes nouveaux billets avec impatience et n’en rate aucun ! Merci de nous éclairer la route même si je ne comprends pas tout ! très loin de là ! cela fait tout de même son chemin vers moi et m’inspire

  3. Mado

    Je vous lis mais bien incapable d’écrire un moindre commentaire.
    Car que dire ?
    Que écrire ?
    Des mots me semblent être largement en deçà de ce que j’éprouve en vous lisant

    Écrire me paraît indécent.
    Je préfère me taire
    Namaste
    Françoise

    1. Jérôme

      Merci, pour ce billet,il m’a grandement motivé à pratiquer ce soir et à ne pas laisser filer cette précieuse existence humaine.
      J’espère pouvoir un jour vous rencontrer et échanger autour de ksitigharba.
      Merci pour tout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *