Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 369

Jour 369

J'ai eu mon rendez-vous téléphonique avec l'oncologue. Je lui ai demandé si son projet était de m'accompagner jusqu'à la mort quoiqu'il en coûte ou bien de me guérir au plus vite. Il m'a dit que la réponse est "oui" pour la première question et "non" pour la seconde, sous-entendant que son but n'est pas de "guérir" mais de "soigner", c'est-à-dire de rendre le cancer le moins chronique possible et de prolonger mon espérance de vie. C'est au moins une réponse honnête que j'ai apprécié. Quant à la guérison, ça ne lui semble pas envisageable, c'est quand-même un stade 4+. Il a dit aussi qu'il serait ravi si je guérissais miraculeusement, bien sûr.

Je lui ai ensuite parlé du bilan génétique et demandé s'il était prêt à le faire. En réalité, il s'agit d'un "bilan moléculaire", ce qui est différent. Je n'ai de toute façon pas de prédisposition génétique, surtout dans ce type de cancer. Il m'a dit que le bilan moléculaire a été entièrement réalisé et que, contrairement à ce que m'avait dit Lambert, la Sécu prend en charge une partie de ce protocole, non pas individuellement mais alloue aux hôpitaux une enveloppe budgétaire pour l'ensemble des patients et couvrant environ la moitié des dépenses. Pour le solde, il est pris en charge intégralement par la clinique. Par conséquent, la nouvelle chimio qu'il me propose est adaptée à mon cas. Si la première chimio n'avait pas fonctionné, c'est parce que ce fameux bilan n'avait pas été entièrement réalisé et qu'ils l'ont terminé sa seconde moitié en octobre 2021.

Il parait que le nouveau produit est mieux toléré. Je dois donner ma réponse de préférence dans quatre jours, vendredi. Je ne sais pas encore... Si vous avez des avis à me donner, n'hésitez pas en commentaire du billet.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.