Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 333

Jour 333

Que reste-t-il lorsqu'on a renoncé à tout ? Renoncé à l'hypocrisie, l'ignorance, l'attachement, la haine, l'ego, les projets, les souvenirs ? Rien, rien que le fait de vivre, celui de se lover dans l'instant qui passe, respirer et trouver cela extraordinaire. Rien, rien que d'être abandonné dans le dévoilement des apparences transitoires laissant sourdre la lumière, l'amour et le grand vide. Rien, rien que de rester in-localisé et toujours à sa place, ici et maintenant et jamais ailleurs...

Que reste-t-il lorsqu'on a renoncé à tout ? Tout ! Me voici excroissance cosmique, telle une perle vibrante dans son propre écrin fait d'infini et de frémissements incessants. Où aller ? Que faire ? Nulle importance dans l'importance immédiate. Nulle intention ni regret au cœur du flot incessant de ce-qui-est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.