Ecole de Adi Yoga - Nantes et Ile de France
 
Jour 302

Jour 302

Malgré les cures, j'ai eu le droit à une semaine de corticoïdes. C'est formidable et il était temps car je me sentais plutôt mourant ces derniers temps. C'est le premier jour du traitement et, par exemple, je peux m'asseoir presque sans l'aide des mains ! Ça agit aussi sur l'humeur en donnant l'espoir qu'un jour je pourrais retrouver un bien-être ordinaire. Je viens de baisser à 59 kilos et je n'ai plus beaucoup de force physique. Il faut noter que plus les traitements contre le cancer font des progrès, plus les cas de cancers augmentent. N'est-ce pas étrange ? Qui donc fait l'offre et la demande ? Autour de moi les gens tombent comme des mouches avec beaucoup de cancers et d'autres maladies graves.  J'ai l'impression que l'Humanité est de plus en plus malade et que toutes sortes de maux s'abattent sur notre Terre.

***

Les cycles cosmiques font comme un grand chariot qui se balance à la manière de ces grandes barques en forme de balancier des fêtes foraines et transportant son monde d'un côté et de l'autre pour leur plus grande joie effrayée.

On trouve ainsi aux points culminants les âges d'or et les âges dégénérés. A ce jour l'ère du Poisson s'apprête à laisser place à celle du Verseau. Ainsi pense-t-on qu'après l'énorme pression précédeant le court instant de suspension nous allons partir dans l'autre direction vers un âge cosmique bienheureux et rempli d'intelligence et d'amour comme le symbolise l'âge du Verseau. Nul ne peut lutter contre l'irrémédiable course d'un cycle cosmique ni le contrôler. Il nous importe, individuellement et collectivement de nous accorder à sa course. Quel autre choix aurions-nous d'ailleurs ? Mais tout cela est une généralité qui peut comporter beaucoup d'autres aspects que j'aimerais étudier en détail.

Tout d'abord, dans ce grand "bateau-balancier" du temps, nous trouvons des barreaux d'échelle. Et durant cette course il est possible que des périodes contraires au sens donné se présentent sur un laps de temps plus court. "Ouf !" dirais-je, car cela nous indique que pendant un un cycle de dégénérescence, il n'est pas improbable, pour une personne ou un groupe, de trouver la Lumière et d'avancer vers une forme anticipée d'un âge plus heureux. L'inverse est aussi possible, bien entendu. Cette évidence à mes yeux ne pointe pas seulement l'existence de "sous-cycles" dans le grand cycle cosmique mais aussi celle de choix personnels ou collectifs possibles.

Que les uns et les autres se vivent actuellement en pleine évolution vers l'amour et l'ouverture de l'esprit en cette période de dégénérescence en est une preuve édifiante. Et que d'autres soient accablés de malheurs et de souffrances en est une autre, inversée.

D'accord, je reconnais qu'à l'égard de la Claire-Lumière, ces propos semblent plutôt superficiels, ce qui n'empêche le petit monde spirituel de gloser à l'infini sur le sujet. Mais ce niveau de compréhension me paraît important car chacun a constamment besoin de trouver sa place à la fois dans sur chemin de vie et dans l'univers en sa qualité temporelle et cyclique.

Je raconte donc cela pour que vous ne vous laissiez pas aller à la déprime et rappeler que chacun est souverain dans sa dimension fondamentale, ce qui signifie que tout est possible malgré toutes les circonstances néfastes qui peuvent se présenter. C'est un message d'espoir.

Certes, l'avènement d'un âge d'Or ne saurait éradiquer la réalité du samsâra, loin de là. Mais il faut y voir la possibilité, pour un Héros pour l’Éveil, de se tenir calme et confiant, incroyant et incorruptible dans l'espace infini de la Claire-Lumière, manifestant sans effort, joie et pureté, amour et intelligence primordiale.

Les six mondes du samsâra, celui humain étant le moins pire, sont des roues spiralées dans lesquelles la fin de toute souffrance se solde par un timide espoir de mieux-être qui, à peine avéré, se dégrade à nouveau. Il nous faut sortir des spirales infernales du samsâra. Et pour cela, il n'existe d'autre remède que l'émergence de la conscience fondamentale de chacun pour un retour à l'appréhension lumineuse de sa vraie nature définie comme l’État Naturel ou État du Bouddha. La Claire-Lumière est l'expérience disponible de cela, immédiatement. Immédiatement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.