Des grands maîtres

Un trombinoscope (non-exhaustif) de celles et ceux qui m’ont inspiré jusqu’à aujourd’hui…

 

Maître Dogen
Zen

Mâ Anandamâyi
Hindoue

Dilgo Kyentsé
Nyingmapa

Bokar Rimpotché
Shangpa-Kagyu

Chögyam Trungpa
Nyingmapa

Amma
Hindoue

Grenouille
Marre-hante

Dagpo Rimpotché
Kagyupa

Abeille
Libre

Lama Guendune
Karma-Kagyu

Namkaï Norbu
Dzogchen

Sogyal Rimpotché
Nyingmapa

Alexandre
Conquérant

Löpon Tenzin
Bön

Surya Das
Dzogchen & Drukpa

Tenzin Gyatso
Gelougpa

Baïro & Mayumla
Nyingmapa

Jigmé Rimpotché
Karma-Kagyu

Trogawa Rimpotché
Chagpori

XIIe Gyalwang Drukpa
Drukpa-Kagyu

Yogi Bhajan
Kundalini Yoga
Un petit mot sur chaque…

Maître Dogen
Fondateur du zen soto. Il n’a pas l’air commode sur ce dessin n’est-ce pas? Sans doute ne l’était-il pas, mais clair et brillant… il démontra par sa vie et son enseignement que zazen (méditation) et éveil ne sont qu’un. Il a révolutionné la pratique zen de son temps et apporté à la méditation un air frais et puissant, non-dogmatique et incisif.

Mâ Anandamâyi
Belle, belle… dedans, dehors… Ses paroles m’émeuvent. La lumière qui émane de ce simple portrait me bouleverse plus encore. Mâ ne connaissait pas émotionnellement la séparation de soi et des autres. Elle enseignait seulement en répondant aux questions de son entourage, quels que soient l’âge, la religion, le pays de chacun.

Dilgo Kyentsé
La première fois que je vis une photo de ce maître incomparable (celle-ci justement) je crus qu’il s’agissait d’une gentille grand-mère. En fait, de cœur, c’était le cas! Une grande mère pour les êtres, pleine d’énergie, de sagesse et d’amour. J’ai appris de lui la rigueur, la nécessité d’accomplir parfaitement et dans le menu détail toute sadhana.

Bokar Rimpotché
Exemplaire de sagesse, de compassion et de grâce, tout ce qu’il disait était toujours d’un simplicité déconcertante, de gentillesse englobante et de sagesse lumineuse.

Chögyam Trungpa
Maître décalé quoiqu’intransigeant, je crois qu’il fut le premier à ouvrir une brèche dans ma conscience du monde. Une brèche où beaucoup de misères physiques et mentales se sont dissipées d’elles-mêmes. J’aime cette photo, on dirait un gangster, non?

Amma
Incarnation de l’amour divin, Amma à pris dans ses bras (darshan) plus de vingt-quatre millions de personnes à ce jour. Elle dit : « le seul propos de la vie spirituelle est de renoncer à tout ce qui n’est point nous-mêmes et de devenir ce que nous sommes réellement ». Que pourrais-je ajouter?

Grenouille
Elle vécut avec moi dans mon atelier plus d’un mois sans manger, installée sans la moindre peur près d’un robinet d’eau. Impossible de la pousser vers la sortie. Parfois elle était recouverte de résidus de peinture ou traînait derrière elles de longues toiles d’araignée qu’elle avait traversées. Elle m’enseigna la façon de réciter le Houng. Cela fait, aidé de ma compagne, je l’ai capturée et lâchée près d’une marre. Et elle s’est marrée… évidemment!

Dagpo Rimpotché
Je ne l’ai rencontré qu’une fois. Je l’avais surnommé secrètement « le play-boy du Dharma » parce qu’il est beau et intelligent. Mais il est surtout parfaitement clair et convaincant dans ses explications!

Mâya
Non, ce n’est pas celle du dessin animé, mais une abeille qui me piqua par surprise et mourut ensuite. Son venin m’a soigné en quelques jours d’une longue maladie. Je pense à ce petit être avec autant de tendresse et de reconnaissance qu’aux autres maîtres.

Lama Guendune
Un des derniers grands yogi du Tibet. Il a vécu plus de trente ans en retraite. Je ne sais que dire et préfère le laisser parler dans ce poème où « tout est dit » :

« Le bonheur ne se trouve pas
avec beaucoup d’effort et de volonté
mais réside là, tout près,
dans la détente et l’abandon.
Ne t’inquiète pas, il n’y a rien à faire.
Tout ce qui s’élève dans l’esprit
n’a aucune importance
parce que n’a aucune réalité.
Ne t’y attache pas.
Ne te juge pas.
Laisse le jeu se faire tout seul ,
s’élever et retomber, sans rien changer,
et tout s’évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.
Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.C’est comme un arc-en-ciel
qu’on poursuit, sans jamais le rattraper
Parce qu’il n’existe pas, qu’il a toujours été là
et t’accompagne à chaque instant.
Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises,
elles sont comme des arc-en-ciel.
A vouloir l’insaisissable, on s’épuise en vain.
Dès lors qu’on relâche cette saisie,
l’espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.
Alors profites-en. Tout est à toi, déjà. Ne cherches plus.
Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l’éléphant
qui est tranquillement à la maison.Rien à faire
Rien à forcer
Rien à vouloir
Et tout se fait tout seul. »

Namkaï Norbu
Sur cette photo ça va… mais parfois son regard est insoutenable. Trop de clarté, trop de transparence…

Sogyal Rimpotché
Lui aussi ne l’ai rencontré qu’un fois. L’étendue de ses connaissances est impressionnante, mais plus encore la façon dont il exprime la Claire Lumière. N’importe qui, en l’écoutant, ou même en le croisant, aurait envie d’apprendre à « faire le jour » dans l’incessante grisaille de ses tourments!

Alexandre
Une grive qui passait un jour devant mon atelier en marchant d’un pas décidé et en criant à tue-tête. Pas banal! C’était un jeune oiseau sans-doute tombé du nid et incapable de voler. Je l’ai adopté et nourrit. Il chantait tout le temps. Pendant les repas, il nous accompagnait que son perchoir : nous ne pouvions même plus parler et il prenait toute la place. Il est tombé deux fois dans une sorte de coma(?) et chantait à nouveau dès que ses forces revenaient. Un jour, il a voulu voler absolument. Il est tombé, puis est mort quelques temps après, sans-doute d’une hémorragie interne. J’ai appris de lui à chanter (japa) sans-cesse quelle que soit l’adversité, et aussi qu’il ne faut pas essayer de voler tant qu’on est pas prêt à le faire! Quant au reste de son « enseignement », c’est plutôt inexplicable… Quand il est parti, nous avons beaucoup pleuré. Et nous étions heureux de pleurer.

Löpon Tenzin
Maître du Yungdrung Bön, la plus ancienne tradition du Tibet. Je ne l’ai pas rencontré physiquement.

Surya Das
Rien qu’à le voir, on se dit qu’il fait bon vivre… Il connaît et enseigne simultanément le Dzogchen et le Mahamudra.

Tenzin Gyatso
Dalaï Lama. Au-delà de sa tâche politique, c’est un simple moine et un grand maître. Tout ce qu’il dit est simple et clair, et parfois je trouve cela fade au premier abord. Puis, étrangement, ses propos reviennent sans-cesse dans mon esprit et provoquent des explosions de compréhension et de joie. C’est la bonté mystérieuse des grands maîtres…

Baïro et Mayumla
Ce sont les parents de mon Guru. Ils sont très vieux et pleins de gentillesse. Baïro Rimpotché est un grand spécialiste des pilules médicinales. Dans l’ombre, son épouse. Mais ne vous y trompez pas : c’est elle la Base!

Jigmé Rimpotché
Personnage très simple, on dirait un Bouddha quand il parle. En fait, ses mots sont des bombes à retardement contenant en elles une énorme énergie d’amour et de sagesse. Il s’occupe beaucoup d’adolescents (du moins à l’époque où je l’ai rencontré). Ses mains sont toujours très bien posées dans l’espace, et il suffit parfois de les regarder pour comprendre ce qu’il dit.

Trogawa Rimpotché
Médecin et Maître, raffiné, discret et cultivé. La nuit précédent notre rencontre, je rêvais de lui : il me racontait en détail le sens de l’initiation (Sengyé Menla) qu’il devait nous offrir le lendemain. Un peu « sonné » par ce prodige, je me rendis le lendemain au lieu indiqué. J’avais mis un costume très chic, ce qui n’est vraiment pas mon genre! J’avais l’air ridicule au milieu des gens habillés en jogging ou en tenue légère. Mais en arrivant, je compris tout de suite que cela lui rendait hommage. Ensuite, j’ai dormi la moitié du temps puisque je savais à l’avance tout ce qu’il allait dire! Il occupe souvent mes pensées. Et elles sont belles… Dès que je dispense un soin, il s’élance dans ma mémoire comme un guide etun  gardien de l’Ethique.

Gyalwang Drukpa
Mon Maître Racine, comme on dit… Oui je le présente en dernier, comme le dessert! Ce que je pourrais dire ici est tellement personnel… Peut-être une page spéciale? Un jour…

Yogi Bhajan
Il a révolutionné les perspectives du Yoga en Occident. Avec lui, rien n’est impossible. Nous pouvons relever les défis insensés de ce nouveau millénaire. Et je relève les miens!